[ NOUS AVONS RETROUVÉ LE DOYEN DE LA DOYENNE 📖 ]

On a retrouvĂ© le vainqueur de la 1ere SaintĂ©Lyon en 1952, qui Ă©tait d’ailleurs un Lyon-SaintĂ©.

Nous vous partageons les premiĂšres lignes d’un entretien passionnant rĂ©alisĂ© par Benjamin Steen dont la suite est Ă  dĂ©couvrir dans le Bookzine « Dans les lumiĂšres de la SaintĂ©Lyon – 70 Ă©ditions de courses illuminĂ©es ».

Un ouvrage collector co-Ă©ditĂ© avec Outdoor Editions –Trails Endurance Mag.

« ROGER BÉNETIÈRE, PREMIER DE CORDÉE

En 1952, il Ă©tait le plus jeune. Sur les images du dĂ©part de la premiĂšre RandonnĂ©e Lyon – Saint-Etienne, on dirait un ado au milieu des autres concurrents d’ñge mĂ»r. 72 ans plus tard, il est le plus vieux, le doyen, le dernier tĂ©moin vivant de la naissance de la SaintĂ©Lyon. Mieux, Roger BĂ©netiĂšre est une lĂ©gende. ArrivĂ© premier ex-aequo de l’édition inaugurale avec quatre compagnons de galĂšre les pieds dans la neige, il fut le premier grand spĂ©cialiste de l’épreuve. Huit participations entre 1952 et 1961, six victoires dont deux en solitaire (1957 et 1958). Il en aurait sans doute disputĂ© et remportĂ© plus s’il n’avait pas eu Ă  faire son service militaire avant d’ĂȘtre rappelĂ© pour la guerre d’AlgĂ©rie.

Le retrouver n’avait pas Ă©tĂ© facile
 »

La suite dans le Bookzine « Dans les lumiĂšres de la SaintĂ©Lyon – 70 Ă©ditions de courses illuminĂ©es » disponible en prĂ©commande.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *